Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de memoires-polaroides

Le blog de memoires-polaroides

Ce blog raconte en majeure partie la vie de son auteur. Au fil de ses articles, ce dernier livre ses états d'âme et dépeint le monde qui l'entoure à sa façon.


Connerie

Publié par memoires-polaroides sur 26 Novembre 2020, 08:43am

Connerie

Il y a des jours comme ça où tout le monde fait chier, des jours où l'on n'a pas envie d'être fraternel, compréhensif. La rancoeur vous serre le ventre dès le réveil. Je me demande vraiment ce qu'on va devenir sur cette planète où la connerie se développe de façon exponentielle. Bien sûr, c'est subjectif, la connerie, mais je crois qu'à un certain niveau, elle devient très objective, presque physique, palpable. Bref, je me sens mal ce matin et suis bien content d'avoir passé 50 ans pour ne pas avoir à supporter tout ça trop longtemps. Non, je n'aimerais pas avoir 20 ans aujourd'hui avec la conscience que j'ai de la situation. Je n'ai même pas envie de rentrer dans les détails.

Après tout, c'est un combat perdu que de lutter contre des idées qui puent. Il en sort de partout, toutes cultures confondues. Enfin, dans notre pays, c'est particulièrement gratiné. Quand les bons français se lâchent derrière un pastis et un bol de cacahuètes, on atteint des sommets. D'ailleurs, ils ne sont pas les seuls à dire des horreurs. En fait, les gens se lâchent surtout sur internet, derrière des pseudos. Les suprémacistes blancs, les islamistes, les complotistes et tous les « istes » ont la colique. Ça lit rarement un bouquin et ça a toujours la gueule ouverte pour développer les « idées » fumeuses, nauséabondes dont ils se gavent sur la toile, sans réfléchir un instant.

Après, il faut trouver la motivation pour faire son chemin dans tout ça, trouver des raisons de continuer, un horizon... J'avoue que certaines fois, je suis en rade.

Il est évident que nous serons toujours en guerre. C'est comme ça depuis l'aube de l'humanité.

Un engin de chantier vrombit au pied de mon immeuble. Sans les mecs des pays de l'est de l'Europe, il n'y aurait personne pour refaire l'isolation de ce dernier.

L'étranger est tolérable quand il est utile ou qu'il a beaucoup de fric. Le reste du temps, il est méprisable, indésirable, et s'il se prend quelques coups de matraque place de la République, c'est pas si mal, ça lui passera le goût de revenir....

Le pays des droits de l'homme est devenu une ploutocratie policière. Enfin, disons que c'est encore plus marqué aujourd'hui qu'avant. On y oppose les pauvres sans que le statut des grands possédants ne soit vraiment remis en question. Tant que les petites gens se battent entre eux, au moins, on ne s'attaque pas au capital.

 

Car ce sont les riches qui tirent les ficelles qui agitent le commun des cons,

Dont je fais bien sûr partie, parfois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents